Membres de la famille des Rosacées
Alisier de Fontainebleau |  Alisier torminal |  Aubépine à deux styles |  Aubépine monogyne |  Cerisier à grappes |  Cerisier de Sainte-Lucie |  Cerisier tardif |  Cormier |  Eglantier |  Laurier cerise |  Merisier |  Néflier commun |  Pommier sauvage |  Prunellier |  Sorbier des oiseaux | 

Merisier
Prunus avium

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Rosacées arbre à feuillage caduc plus de 100 ans 10 à 25 m. dressé Bois, forêt Eurasiatique hermaphrodite avril à mai
plan large

Reconnaissance

Le merisier peut se rencontrer, outre dans les jardins, dans les bois, où il peut devenir très haut. Ses feuilles sont simples, dentées et elles ont deux protubérances rouges (amygdales) sur le pétiole (voir la photo 1). Ses fleurs sont blanches (5 pétales) et sont disposées en ombelles (photo 2). Ses fruit, les merises, sont rouges à maturité (photo 3) et ont un goût acide, voir acidulé, si le fruit est bien mûr. Son tronc est très caractéristique, sa surface s'en va facilement faisant des bandes horizontales (photo 5).

Usages

Ses merises sont comestibles et sont délicieuses lorsqu'elles sont bien mûres. Son bois de belle couleur est très prisé en ébénisterie pour faire des meubles.

Risque de confusion:
avec d'autres prunus comme le cerisier tardif (voir notre comparateur) ou bien le cerisier à grappes.

Haut de page