Membres de la famille des Fagacées
Châtaignier |  Chêne chevelu |  Chêne liège |  Chêne pédonculé |  Chêne pubescent |  Chêne rouge |  Chêne sessile |  Chêne vert |  Hêtre | 

Chêne vert
Quercus ilex

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Fagacées arbre à feuillage persistant plus de 200 ans 10 à 20 m. dressé Bois, forêt Méditerranée monoïque avril à mai
plan large

Reconnaissance

Le chêne vert est plutôt méditerranéen à l'état spontané, mais il résiste à des climats plus rudes et on peut même le trouver dans le bois de Vincennes ou en Bretagne. Il a des feuilles persistantes souvent avec des pointes et ressemblant un peu à celles du houx (photo 1), mais elles sont beaucoup moins coriaces et sont grisâtres au revers (photo 4). Elles ont 6 à 12 paires de nervures (ce qui est un caractère identifiant important) la feuille de chêne liège qui lui ressemble n'a que 5 à 7 paires de nervures. A noter les feuilles sur les parties plus âgées de l'arbre n'ont pas de pointes. Son gland assez petit, peut avoir des longueurs différentes (photo 3).

Usages

Avant on utilisait l'écorce du chêne vert pour faire du tan, substance riche en tanin utilisée pour tanner les peaux. Il existe une sous espèce le chêne de Maroc Quercus ilex sp ballota dont le gland est comestible même cru.

Risque de confusion:
avec le chêne liège ou le houx qui ont des feuilles persistantes avec des pointes.

Haut de page