Membres de la famille des Oléacées
Frêne à feuilles étroites |  Frêne à fleurs |  Frêne commun |  Lilas |  Olivier |  Troène | 

Troène
Ligustrum vulgare

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Oléacées arbuste à feuillage caduc plus de 20 ans 2 à 4 m. buissonnant Bord de chemin Europe hermaphrodite mai à juin
plan large

Reconnaissance

On connaît le troène cultivé pour faire des haies dans les jardins, mais cet arbrisseau se trouve également à l'état sauvage dans nos sous-bois. Ses feuilles sont opposées, légèrement pétiolées, obovales, elles ressemblent à des langues vertes luisantes (photo 1). Ses fleurs sont petites et blanches avec un parfum caractéristique. Ses fruits sont des baies noires (à priori toxiques) souvent disposées en pyramides (photo 3) qui restent sur la plante en hiver quand le troène n'a plus de feuilles.

Usages

Le troène est souvent utilisé pour faire des haies. On a tiré de son fruit un colorant pour teinter le vin (ce qui est surprenant car ses fruits sont toxiques).

Risque de confusion:
éventuellement avec la bourdaine qui n'a pas les feuilles opposées ou bien avec les fruits du cornouiller sanguin (voir notre comparateur).

Haut de page