Vous vous baladez tranquillement dans les sous-bois quand tout d'un coup craque... vous venez de marcher sur un truc dur... un cône... vous levez les yeux et vous voyez que l'arbre qui porte ces cônes a des aiguilles... Bingo vous venez de tomber sur un conifère...

Les conifères appartiennent à un groupe d'arbres très ancien. On a retrouvé des fossiles de conifères vieux de plus trois cents millions d'années. Ils ont généralement pour feuillage des aiguilles persistantes, parfois des écailles, et leurs graines sont protégées par des cônes d'où leur nom de conifère.

Voici les espèces de conifères que vous risquez de croiser le plus dans vos balades: le pin sylvestre, l'épicéa commun, le sapin pectiné, le mélèze d'Europe, le sapin de Douglas, le pin maritime, etc.
Au passage, vous aurez plus de chance de trouver les sapins et les mélèzes en montagne et le pin maritime... au bord de mer... bien sûr.

Les pins

Il y a beaucoup d'espèces de pin, ici c'est un pin sylvestre au tronc orangé.

Le sapin pectiné

C'est un montagnard, qui peut atteindre cinquante mètres de haut.

L'épicéa

souvent confondu avec le sapin, mais l'épicéa pique.

Le sapin de Douglas

d'origine américaine, ce conifère aux aiguilles parfumées, n'est pas un vrai sapin, c'est un pseudotsuga.

Le mélèze

Balèze ce mélèze, c'est le seul conifère d'origine européenne à perdre ses aiguilles en hiver.

www.pixiflore.com
Reconnaître les arbres simplement ©Loïc Jugue 2011/2020
écrire à l'auteur